Vous êtes ici --- > Le Site du Carpriverclub > Manifestation du CRC > Accueil

Nocturne Mondial pêche 2005

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17

Le vendredi 11 février 2005, à partir de 19 heures, a eu lieu la 4ème animation nocturne consacrée à la carpe au magasin Mondial Pêche. Contrairement aux autres années, Thierry et moi-même étions spectateurs. En effet, pour changer et pour apporter de nouvelles idées, j'ai demandé à un carpiste très technique de faire l'animation. C'est donc Cyrille Favet qui s'est déplacé spécialement du Havre pour animer cette soirée.
Pour cette occasion, et comme tous les ans, le Carp River Club était à l'honneur. La cinquantaine de carpistes (du Calvados, de la Manche, de l'Orne, de l'Eure et de Seine-Maritime) a pu admirer les agrandissements de photos des membres du Club et l'excellent montage vidéo réalisé par Tbr (notre vénéré président).
En ce qui concerne la prestation de Cyrille, et pour ceux qui n'ont pas pu venir à cette réunion annuelle, en voici un résumé.
L'idée de Cyrille était de montrer à ceux qui n'ont jamais mis les pieds dans d'autres rayons que celui de la carpe, qu'il existe de nombreux articles ailleurs pouvant être utiles à notre pêche favorite. En voici une liste non exhaustive (je ne me souviens pas de tout mais permettez-moi d'en rajouter d'autres)

 

 RAYON CARNASSIER:
Les accessoires Rapala: Il existe des pinces de toutes sortes, des coupe-fils, des pesons électroniques, etc.
Les cuillères réfléchissantes: Vous pouvez les accrocher dans les arbres juste au dessus de votre coup amorcé (ou dans sa direction). Ainsi, vous pouvez repositionner votre montage au bon endroit la nuit grâce à un simple coup de lampe-torche sur cette cuillère.
Les leurres souples: Même utilisation que les cuillères mais uniquement de jour. Il en existe de différentes couleurs plus ou moins voyantes.
Les plombs pour la tirette: Choisissez les plombs munis d'une épingle, ils peuvent servir de back-leads de dépannage.
Les flotteurs fixes: Ils sont munis d'un anneau à la base, ils ont une portance de 3 à 30 grammes. On peut s'en servir comme repères d'amorçage ou comme sondeurs.
Le kevlar: Utilisé comme tête de ligne, il est très efficace sur des zones encombrées de dressènes ou autres obstacles coupants. Attention, il est important d'utiliser des anti-emmêleurs pour ne pas abîmer la carpe par le frottement pendant le combat.
Les bourriches métalliques: Vous pouvez les remplir de terre, d'amorce, de graines ou de bouillettes coupées ou non (ou tout cela en même temps), vous l'accrochez à une corde et vous la lancez en amont de votre poste. Vous obtenez un amorçage qui dure relativement longtemps selon ce que vous mettez dedans. Vous pouvez également agrandir les mailles par quelques coups de pinces (en fonction de la taille des graines par exemple). Si vous pêchez dans un courant assez soutenu, mettez une grosse pierre suffisamment lourde pour que la bourriche ne dérive pas.
Les imitations de vers (Berkley): Amorcez avec des vers coupés (dans des boules de terre ou d'amorce très collante) et eschez votre montage avec ces imitations de vers de terre (sur un cheveu c'est possible et même conseillé pour ne pas retrouver l'hameçon tout au fond de la bouche ou même avalé par la carpe). Vous pouvez introduire un corps flottant dans le ver esché histoire de sortir de l'ordinaire.
Les boosters carnés: Il en existe pour la truite, la perche, etc.                       
A vaporiser sur vos bouillettes quelques minutes avant de lancer.
Les hameçons à ressort (pour les pâtes à truites): Ils peuvent servir à maintenir correctement de la pâte (on verra plus loin qu'il en existe spécifiquement pour la carpe).

RAYON MOUCHE:
Les fils de plombs: Enroulé autour de la hampe de l'hameçon, le fil de plomb permet d'équilibrer correctement les montages allégés. De plus, en haut de l'anti-tangle, on peut en enrouler quelques tours pour plaquer le montage contre le fond. Il y en a de différents diamètres (différents poids).
Les "chenilles" fluos: Lorsque vous pêchez avec des pop-ups fluos, vous pouvez entourer la hampe de l'hameçon avec ces chenilles, le métal en sera camouflé mais la couleur fluo attirera l'attention de la carpe au même titre que la bouillette flottante (effet leurre).
Les micro-chenilles grises, vert-foncées ou marron: A l'inverse du fluo, ces micro-chenilles servent à rendre l'hameçon quasi-invisible. Il suffit de choisir la couleur la plus proche de celle du fond.
Les cylindres en mousse: Ils peuvent servir à alléger ou à rendre flottant vos montages. Différentes couleurs sont disponibles.
Les hameçons: Les hameçons à streamers font d'excellents montages à pop-up. D'autres hameçons de petites tailles ont une forme et un piquant intéressant pour la pêche avec des graines ou des micro-bouillettes.
Les agrafes à saumon: Ils vous permettent de réaliser des montages in-line en combiné avec des plombs percés.
Les boîtes à hameçons magnétiques: Très pratiques car les hameçons ne tombent pas lorsqu'on penche la boîte ouverte.
Les étaux: Permettent de réaliser facilement les D-rig.
Les différents accessoires: Ciseaux, pinces à ardillons, coupe-fil, porte accessoires...

RAYON MER:
Les leurres flottants lourds (de type poppers pour pêche exotique): Ils permettent de récupérer des objets flottants que l'on a laissé dérivé par inadvertance ou des repères sans prendre un bateau. Leurs poids importants permettent de bons lancés.
Les cuillères plombées (type Flashmer, Yann): Ils permettent de récupérer ce qu'il y a sur le fond. Cela nous permet de voir quelles sortes et quelles tailles d'herbiers il y a sur le poste, s'il y a des moules, des escargots, des insectes fixés sur ces herbiers...(ne pas utiliser ces cuillères en période de fermeture des carnassiers, idem pour les leurres flottants).- Les grappinettes (malheureusement ça existe): Même utilisation que les cuillères précédentes.
Les gros hameçons triples: Idem en adjonction d'un plomb suffisamment lourd.
Les hameçons "circle hook": Ils ont une pointe rentrante qui minimise les décrochages.
Les plombs grappins: Ils peuvent nous servir à récupérer se qu'il y a sur le fond mais aussi à pêcher dans des courants importants (surtout, le bas de ligne doit être très long pour éviter les blessures lors du combat).
Les plombs pour la pêche du maquereau: Il y en a de plus d'un kilo. On s'en sert par exemple comme lest pour les repères.
Les plombs percés hexagonaux: On peut bricoler des montages in-line à moindres frais.
Les plombs étoiles: Ils servent à pêcher dans le courant ou sur des pentes assez marquées.- Les
turluttes aiguilles (attention, ça fait mal!): Peuvent servir à ramasser se qui traîne sur le fond pour adapter notre pêche.
Les flotteurs lumineux (à piles ou avec antennes creuses dans lesquelles on insert des starlights ou des betalights): Servent de repères visibles la nuit.
Les starlights: A mettre sur les repères ou sur la berge d'en face (surélevés pour une bonne visibilité) pour connaître la bonne direction des postes pêchés. On peut également en mettre un sur chaque branche de l'épuisette pour faciliter les manipulations de nuit.
les buldos: Ils peuvent servir de repères (pour les fluos) ou de flotteurs pour pêche de surface et/ou à rôder (modèles transparents).
Les bulrags: Ils font d'excellents repères.
Les bombettes transparentes: A utiliser pour les pêches de surface à des distances importantes.
Les feuilles réfléchissantes autocollantes: A coller où l'on veut pour retrouver facilement des objets la nuit grâce à un petit coup d'éclairage.
Les fluorocarbones: Pour la confection de stiff-rigs discrets.
Les relay-clips (accroches appâts): Pour ceux qui ont des problèmes d'emmêlages avec leurs bas de ligne en tresse, ils peuvent placer un relay-clip sur l'anti-emmêleur et y accrocher l'hameçon (s'arranger pour que le bas de ligne soit tendu). Lorsque le plomb touche le fond, la ligne se détend et le montage se libère. A utiliser aussi lorsqu'on pêche avec des plombs grappins.
L'huile de sardines: A incorporer dans vos recettes de bouillettes (apporte des lipides et donne de l'odeur). On peut également asperger les bouillettes d'amorçage et les graines.
Les pâtés de sardines: A utiliser dans des cages-feeder, dans de la terre ou des farines pour faire des boules d'amorçage, dans la confection des bouillettes (à mixer avec les œufs).

RAYON COUP:
Les boîtes distributrices de chevrotines: Garnis de chevrotines de différents grammages, elles permettent de choisir le plomb qui équilibrera parfaitement la pop-up.
Les flotteurs (type avons "cristal" et sticks): Ils font de très bons flotteurs pour la pêche à rôder.
Les colorants pour antennes: Il en existe de différentes couleurs (rouge fluo, jaune...). Ils peuvent servir à colorer les repères pour une meilleure visibilité. On peut également s'en servir pour marquer la distance de pêche sur le fil du moulinet (une fois le montage en place, il suffit de colorer sur quelques centimètres le fil se trouvant devant le moulinet), il ne suffira plus qu'à déterminer un repère sur la berge d'en face pour avoir la direction. Pour l'enlever, munissez vous d'un dissolvant.
Les marqueurs pour la pêche à l'anglaise: Même utilisation que précédemment.
Les élastiques roubaisiens: Si vous ne voulez pas mettre de couleur sur votre fil, alors faites un nœud d'arrêt avec cet élastique.
Les élastiques "peper": En forme de disques, ils peuvent servir pour les appâts fragiles (bouillettes se ramollissants trop rapidement, patates...), il suffit d'en placer un entre l'esche et le stop-bouillette.
Les passe-élastiques: D'une longueur de 1,70 m, Ils sont très pratiques pour passer le fil dans les anti-tangles de grande longueur.
Les gros swim-feeders: Même utilisation que la pelote, mais l'avantage c'est qu'on peut y introduire des appâts vivants.
Les frondes: Il y en a de toutes sortes. Des godets différents pour l'utilisation d'amorces ou de graines ou de bouillettes. Des élastiques de différentes puissances en fonction de la distance de pêche souhaitée.
Les pinces et ôte-plombs: Il y a des pinces qui permettent d'enlever les chevrotines sans abîmer le fil (très utiles pour ceux qui pêchent avec des flottantes sur bas de ligne en fluorocarbone).
Les ciseaux triples: Pour couper des vers rapidement, c'est le top.
Les godets d'amorçage: Utilisation décrite ci-dessous.
Les manches d'épuisettes: D'une longueur de 2 à 5 mètres on peut y fixer une louche d'amorçage ou un godet dans lequel on place le montage et/ou de l'amorce (farines, pellets, bouillettes, graines...) afin de procéder à une pêche de bordure ultra précise et discrète.
Pour récupérer un montage dans un arbre, on peut scotcher une cigarette allumée au bout du manche et ainsi brûler le fil juste au dessus du montage sans avoir besoin d'escalader le "Narbre".
Kits godets et cannes coup à emmanchement: Même utilisation que les manches d'épuisettes mais à des distances allant jusqu'à 13 mètres.
Les bassines (40 litres): Très utiles pour le transport d'une grande quantité de graines, bouillettes, amorces... Mais aussi pour brasser efficacement une grosse quantité de mix.
Les seaux (17 à 25 litres) et tamis à amorce: Servent également au transport des appâts. Les tamis servent à aérer et homogénéiser les amorces pour un meilleur comportement dans l'eau.
Les bacs et tamis à esches: Les grandes tailles peuvent servir de séchoirs à bouillettes.
Les amorces et farines de grosse granulométrie: Attraction rapide. Bien souvent, les petits poissons (gardons, brèmes, tanches...) sont sur le coup avant les carpes qui ne tardent pas à pointer le bout de leurs barbillons. Les amorces collantes permettent d'y incorporer un maximum d'appâts vivants, de pellets, etc...
Les pellets de 4,5 à 6 mm: Pour un même poids, ils permettent d'avoir une plus grande quantité sur le fond par rapport aux gros diamètres. De plus, ils sont plus facilement utilisables dans des boules d'amorces. Ils fondent plus vite dans l'eau, on peut donc préparer plus rapidement des boules de pellets purs (les faire fondre dans un seau avec un peu d'eau jusqu'à obtention d'une pâte suffisamment malléable et collante). Ceci permet d'amorcer beaucoup plus loin qu'avec des pellets bruts.
Les pâtes de pellets malléables: A utiliser sur des hameçons à ressort (rayon carnassier!) ou enrobées d'un filet (des bas, rayon lingerie!) et fixées sur un D-rig par exemple. On peut les utiliser en pâte d'enrobage.
Les additifs en poudre ou liquides: Evidemment, cela permet un apport odorant important. A utiliser dans les amorces, dans la fabrication des bouillettes, et pour le boostage de courte ou de longue durée. Vous pouvez par exemple tremper votre bouillette d'eschage dans un additif liquide puis dans un additif en poudre.
Les graines cuites aromatisées et colorées: Il existe du maïs doux et du maïs géant du Chili qui permettent de proposer aux carpes du miam-miam qu'elles n'ont jamais vu et qui peut attirer leur curiosité.
Les terres de rivières: Très collantes et très lourdes, elles permettent un amorçage qui tient dans le courant. On peut y incorporer beaucoup de graines ou de bouillettes coupées. Elles ne gavent pas le poisson car il ne la consomme pas.
Les terres de somme et d'étang: Moins collantes que la terre de rivière, elles se délitent plus vite dans l'eau. Elles permettent d'amorcer des graines à de bonnes distances
Voilà quelques astuces qu'on peut trouver grâce à du matériel présent dans des rayons autres que celui de la carpe. Elles peuvent nous rendre de grands services ou nous permettre de sauver une pêche qui tourne au capot mémorable.
J'en ai certainement oublié et on compte sur vous pour nous apporter de nouvelles idées afin de nous faciliter la pêche.
-Fab-