Accueil - Le Carp River Club
Vous êtes ici --- > Le Site du Carpriverclub > Nos coins de pêches > Accueil

Où pêcher la carpe dans notre département ? -Riviere-   -Nos étangs-  Secteur de nuit

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17

Le département de la Manche possède 650 km de rivières en deuxième catégorie  et 190 Ha de lacs et d'étangs.

La vire passe dans deux départements, on distingue deux secteurs celui du Calvados ( supérieur ) et celui de la Manche (inférieur)La Vire offre de très beaux parcours en amont et en aval de la Vire, où se succèdent radiers, lisses et  fosses. Large de 6 à 8 m, de Maisoncelles-la-jourdan à  la ville de  Vire dans le Calvados, elle peut atteindre 12 à 18m sur les limites aval vers Sainte-Marie-Laumont. 


Classée en 1ere catégorie sur ces secteurs, jusqu'au pont de Campeaux, la vire est plus un secteur pour la pêche des salmonidés que pour la carpe, mais il arrive parfois  de tomber nez à nez avec elle, dans des fosses ou des endroits plus tranquilles.


D'une largeur de 10 à 30 m selon les secteurs pour une profondeur de 0.50 à 5 m, la Vire est d'accès facile tout au long  de son cours d'eau dans le département de la Manche (50).

La Vire est un fleuve côtier de Normandie, dont le cours, long de 128 km, traverse les départements du Calvados et de la Manche, baignant successivement les villes de Vire, Saint-Lô et Isigny-sur-Mer, pour finir par se jeter dans la Manche, à la limite des deux départements, plus précisément dans la baie des Veys, ensablée par ses alluvions.



Un peu Histoire:

Comme beaucoup de cours d'eau de faible importance, la Vire a longtemps été navigable et constituait une voie de communication indispensable aux populations riveraines pour l'acheminement et la commercialisation de leurs productions. Si une navigation fluviale est attestée dès le Moyen Âge, peu de choses nous sont connues. En revanche, dès le XVIIe siècle, on sait que de nombreuses embarcations sillonnaient le fleuve, de Pont-Farcy à la mer[4], acheminant vers l'aval cidre, beurre, bois, destinés à être vendus dans toute la partie nord du Royaume et remontant la tangue ( sable vaseux utilisé comme engrais) de la baie des Veys vers l'intérieur des terres.

L'apogée de la navigation sur la Vire fut atteint entre 1835 (classement du fleuve dans la nomenclature des voies navigables) et 1926 (déclassement du cours d'eau de cette même nomenclature). Durant cette période de près d'un siècle, chalands, barges, gabarres, halés par chevaux et hommes, transportaient produits agricoles et matières premières (brique, pierre, tuile...et toujours la tangue). De nombreuses améliorations furent apportées pour faciliter la remontée ou la descente du fleuve : entretien d'un chemin de halage courant sur la totalité du cours, construction de 19 dérivations éclusières compensant les ruptures de pente, creusement du canal de la Vire à la Taute) assurant la liaison entre Saint-Fromond et Carentan. Ce canal fut creusé et aménagé entre 1835 et 1839 (il comportait 3 écluses) et servait à faciliter l'acheminement de la tangue à partir de Carentan. Les années précédant la Première Guerre mondiale virent l'apogée de son trafic (entre 12.000 et 15.000 tonnes par an), puis la voie navigable, tout comme la Vire, périclita sous la double concurrence de la voie ferrée et de la route et fut abandonnée en 1938


Nos rivières: Vire-Secteur ST LO  

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17


Parcours de 4 km, sur ce secteur on peut y pêcher toute l'année et de nuit aussi, la profondeur moyenne  est d'environ 2.5 m.

C'est un secteur très difficile de pêche en raison de sa grande fréquentation car il est resté longtemps le seul et unique  secteur en pêche de nuit. Il est fréquent de pêcher  trois jours sans avoir aucun départ.

La taille moyenne varie entre 8 à 10 kg , mais il arrive parfois de toucher de beaux spécimens de 18 kg.



Nos rivières: Vire-Secteur Rampan

Par TBr, le 19/12/2006 à 20h17

Au alentour des commune de Rampan et de Pont-Hébert le carpiste amateur de prises nombreuses et de tranquillité trouvera son bonheur.

En effet les bancs de carpe y sont nombreux et encore assez facile à leurrer. Quoique les prises restent d’un poids moyen (8 KG), quelques spécimens passent la barre des 10 kilos. La majorité des poissons étant des carpe communes très combatives. Comme pour les autres secteurs de la Vire, un amorçage léger donnera des résultats plus important, avec comme base  la traditionnelle graine de maïs.
La recherche des poissons se fera de préférence prés des embâcles assez nombreux sur ce parcours. Une pêche près du bord étant préférable sur les secteurs profonds, parfois plus de 5 mètres.
 Les secteurs caillouteux dans les secteurs peu profonds (1.50 mètre) , quoique rare, ne sont pas à négliger, au vu de la population importante d’écrevisses qu’ils abritent.  
Le parcourt de Rampan  étant facile d’accès (carte IGN 1312 est) une passerelle traversant la rivière permet de pêcher les deux rives selon le poste choisi. Stationnement facile près de la rivière.

Le secteur de Pont-Hébert 
Sur ce secteur à l’amont de la ville existe un parcours de nuit rive gauche, la limite aval et amont sont indiquées par des panneaux signalétiques. Continuité du parcours précédent il en possède les mêmes caractéristiques. Seule la rive gauche étant  praticable, et la seule autorisée pour planter une tente.
Quelques belles koïs  nagent dans le secteur, un challenge pour les carpistes puisque à notre connaissance depuis 5 ans aucune d’entre elle ne s’est encore laisser prendre.
Le secteur aval de la ville est plus monotone dans sa configuration, les conseils d’un pêcheur du crû ou une recherche approfondie des postes permettra de beaux tableaux.

Richard Jacqueline le 13/12/2002

Nos rivières:Vire-Secteur de la Meauffe

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17

Nos rivières:Vire-Secteur Pont Hebert -Lire la suite-

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17

Nos rivières: La Douve -Lire la suite-

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17

Cette commune se situe à 17 km au Nord-ouest de Carentan. La Douve qui y coule est gérée par L'APPMA "les pêcheurs de la Douve".

Le Secteur de nuit qui nous est accordé se trouve du pont de Beuzeville la bastille vers l'amont sur 800 mètres ( portion de rivière parallèle à la route).Ce site de pêche est l'une des rares zones de nuit accessible en voiture dans le département de la Manche.

Si vous n'aimez pas la marcher des centaines de mètres,'c'est l'endroit qu'il vous faut faut car vous pourrez pêcher à coté de votre "carp-mobil"

La douve a une profondeur de 3 mètres environ avec une fosse de 5 m au niveau du Pont et sa largueur oscille entre 15 et 20 m. Les fonds sont assez durs et très propres sans herbiers ni obstacles ( sauf sous le pont).  Les meilleurs postes se trouvent en début et fin de secteur, car il y a des grandes plaques de nénuphars qui longent les berges.

Vous y rencontrerez soit des carpes miroirs de 6 à 12 kg, soit des communes de 3 à 7 kg. Vous aurez peut être la chance d'avoir la visite de la vedette du coin, POPEYE, une miroir actuellement record du secteur ( 16,5 kg ). Mais très peu de carpiste pêche sur ce secteur ( pas plus de 10 dans l'année qui se font quelques mini-sessions de 2 jours !), toutes les surprises sont donc encore possibles.  Pour attraper les carpes, ce n'est pas trop compliqué, toutes les saveurs sont acceptées ( fruitées, crémeuses, carnées, épicées...), les graines et même la bonne vieille pomme terre sont irrésistibles. Un soucis quand même.., Abramis brama !!!!!  En effet, il arrive de faire des brèmes sur des bouillettes de 24 mm alors il est préférable d'éviter certaines graines comme le maïs.

Nos rivières: La Taute

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17
C'est l'une des rivières où les carpistes ont du mal àpêcher, la raison en est simple: la rivière atteint péniblement 10 m de large. La pêcheà rôder est une bonne approche pour  pêcher sur ce secteur, lespostes sont classiques; Pont, virage, fosse, nénuphar.... La Taute malgré son handicap, héberge de jolis poissons, j'ai eu la chance de toucher un poisson de 16 kg 800.


Nos rivières:Marais de Carantan

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17

L'essentiel du milieu est constitué de 22000ha de Marais, comportant quatre grands cours d'eau: La Douve, la Taute, la Vire et l'Aure. les aménagements qui ont été effectués au siècle dernier pour bloquer la pénétration des eaux de mer ont eu pour conséquence d'inonder les prairies, environ 14 000 ha. Suite à un travail de groupe important ( échanges, concertation etc..), il a été décidé de créer le parc Naturel du Cotentin et de Bessin.