Vous êtes ici --- > Le Site du Carpriverclub > les articles de Fabrice > Accueil

la carpe au coup jusqu'à la rupture

Par fab, le 20/08/2007 à 19h00

Notre président Tbr c'est offert une canne au coup spécial carpe pour se mesurer à notre poisson favorit avec une technique destinée à l'origine aux petits poissons blancs.
Le baptême de la canne était prévu un lundi du mois de juillet. Le rendez-vous était donc pris dans le carpodrôme du Calvados où Thierry va vivre une grande joie mais aussi une grande déception.

Le lundi matin, après avoir discuté avec le propriétaire nous nous installons sur un secteur propice à la tenue des poissons: La proximité de nombreux arbres surplombant l'eau.
Thierry amorce avec des pellets et du maïs (trempé et cuit biensûr), quant à moi, j'effectue un amorçage à base de pellets au maïs, de pellets au poisson, de chenevis et de blé (trempés et cuits re-biensûr!).
Notre président et plus rapide que moi pour s'installer, il sonde et me dit qu'il a un poisson au bout de la ligne.

Fab: - T'avais mis des asticots?
Tbr:  - Non, j'ai juste la sonde!

Ca tire, l'élastique est bien sorti, c'est un beau poisson...Je lui épuise une belle tanche qui doit faire autour de 2kg!
Elle est bien piquée par la bouche! Il n'y a pas à dire, les sondes sont vachement efficaces!!!

Après une franche rigolade, Thierry se met à pêcher.
Sans tarder, il a une touche, il ferre. Le poisson prend le large, un combat de fou commence. C'est sûr c'est une carpe, la première pour Thierry avec cette technique.
Après quelques minutes la carpe est dans l'épuisette puis posée sur le tapis de réception. Le peson nous indique 7kg pile-poil. Pour une première, c'est une magnifique carpe.


Je retourne m'installer pour sonder et préparer mon kit coupelle. Mon amorçage principal est à 11m mais je prépare un autre coup à la coupelle à 2 mètres du bord sous un arbre surplombant l'eau.
Le propriétaire vient nous rendre visite et Thierry ferre une autre carpe. Je vais le rejoindre pour voir le combat. La carpe tente de rejoindre les branches immergées mais Tbr ne se laisse pas faire, c'est un combattant! Il bride la rebelle, les cannes sont faites pour...quoique...CRAC!!!

Tbr: - J'ai cassé!
Fab: - Heu, c'est ta canne!
Tbr: - Oh M....! (traduction: Mince, zut, flûte, crotte!).

Là, ça jette une douche froide, on récupére vite fait la partie de la canne à l'eau mais le poisson (qui marque 1-0) c'est réfugié dans les branches. Thierry détend la ligne et, après quelques minutes, la carpe sort par elle-même. Thierry la maîtrise avec son petit bout de canne puis la carpe se rend (1-1 égalité). Elle accusera 4kg sur le peson.

L'élément de la canne qui a cassé est celui qui porte le kit... La pêche à la grande canne est terminée.
Après le baptême, l'enterrement... c'est ballot.
Le propriétaire a eu la gentillesse et la spontanéïté de lui préter sa canne bolognaise, ce n'est plus les mêmes sensations mais au-moins Thierry peut pêcher.

C'était une journée plutôt moyenne en terme de prise car on n'a fait que 42kg à deux (des carpes de 2 à 7kg). Pour ma part j'ai fait 2 carpes à 11m et 5 en bordure. C'est très plaisant de faire des carpes au bord en pleine journée et en quantité, c'est relativement rare mais il n'y a que dans ce type d'endroit que c'est possible. J'en ai même fait une à mes pieds: J'avais posé mon kit sur le repose canne, ligne à l'eau, pour pouvoir amorcer à la coupelle. Soudain, je vois mon élastique se tendre et le kit se tordre. Je pose la 11m et combat le poisson en bordure. Résultat: 3kg200.

On en garde quand-même un bon souvenir, on y retournera dès que Thierry recevra son élément de canne.