Vous êtes ici --- > Le Site du Carpriverclub > les articles de Jimmy > Accueil

Session de 5 jours

Par Tbr, le 19/12/2006 à 20h17

Voilà maintenant une semaine que je suis allé en session durant 4 jours avec Thierry, Simon, Mathieu.
Je décide de retourner à la pêche sur le plan d’eau Torigni, et de pêcher 5 jours.
Jeudi 21 juillet : Me voici sur le plan d’eau, au départ  je voulais pêcher sur le grand étang, mais suite aux fortes chaleurs, des micro algues ont rendus l’eau toute verte.
Heureusement pour moi, le petit plan d’eau est nickel.
Je décide de m’installer du coté camping. J’ai mon premier Bip vers 17h30, l’écureuil descend, j’ai une touche à revenir. Je prends contact, mais malheureusement  le poisson se décroche tout seul.
19h30 il est temps pour moi de rentrer chez moi.
Vendredi 22 juillet : Je décide de retourner pêcher pour reprendre  une revanche avec la carpe que j’ai décroche la veille.

13h00 : je m’installe un peu plus haut du pont bénedicte et je lance mes lignes en direction de l’île. J’en ai mis deux dans un trou ou plutôt  dans l’ancien lit de la rivière.
Les deux dernières cannes sur un haut fond.
15h 30 : Un départ le détecteur se met à hurler, j’arrive à ma canne, mais trop tard.
Je relance ma ligne au même endroit.
17h00 un autre départ, moins puissant. Je prends contact avec le poisson, après 5 minutes de combat, elle vient vers moi. Par chance mon copain, qui se nomme Simon et qui passait par là, vient me donner un coup de main pour épuiser la carpe.
Verdict du peson 2 kg. Simon content de voir sa première carpe, décide de passer la fin de soirée avec moi.
20H30 : je rentre chez moi.
Samedi 23 juillet : Mon père me dépose à 5h00 du matin, je décide de m’installer en face où j’ai pêché hier.
6h00 : toutes mes cannes sont disposées
6h30 : un détecteur se met à sonner, c’est encore un touche à revenir. Je ferre ça reviens tout seul, une brème de 1 kg s’est  jetée sur ma bouillette qui était lancée sur le haut fond. Ensuite, jusqu’à 17h30 je n’ai aucune touche. Dans l’attente d’une touche, mon regard se fixe sur un Sion de canne, où j’aperçois trois belles petites tapes le détecteur se met à hurler. Je ferre, une carpe commune toute en longueur de 5kg vient rejoindre mon épuisette.
Je mets la carpe dans un sac de conservation, en attendant que des personnes passent pour m’aider à faire la photo.


18h30 : j’aperçois Christophe, il vient à ma rencontre, ouah !!!!! J’ai trouvé un photographe. Il m’annonce, qu’il vient à la pêche demain.
Je suis content, je vais pouvoir pêcher avec lui demain.
Dimanche 24 juillet :
6h00 : Christophe est déjà installé et moi j’arrive seulement.
Pour le moment, les carpes ne sont pas venues dire bonjour à christophe.
Après quelques conseils sur les bouillettes à mettre, je lance mes lignes.
6H30 Christophe a son premier départ, il ferre. Après un combat de 15 minutes. Une jolie carpe miroir de 13,5kg  va tout droit dans l’épuisette. Séance photo et remise l’eau sur le regard réjouit de christophe.
7h00 : je suis enfin installé.
7h50 : nouveau départ, un petit poisson de 3,5kg.
8h55 : de nouveau un départ pour Christophe, une carpe miroir de 10kg passe à la séance photo.
9h45 : je suis entrain de discuter avec Christophe sur les bouillettes, quand un détecteur se met de nouveau à sonner.

Une magnifique carpe miroir  12,8kg va en direction de l’île. Au bout de 30 minutes la carpe décide de rejoindre le tapis de réception.
Christophe est content de cette matinée.
12h 00 : il est temps de rentrer chez nous.
Lundi 25 juillet :
5h30 : Me voici pour mon dernier jour de pêche.
6h00 : Mes lignes sont toutes posées.
6h45 : Trop fatigué, je décide de dormir un peu.
7h50 : En plein dans mes rêves, j’entendais un bruit qui m’est familier. Soudain je me réveille, non je ne rêve pas. J’ai un départ. J’arrive en chaussette sur ma canne.
Une carpe de 6kg a décidé d’interrompre mon sommeil.
Je mets la carpe dans mon sac de conservation.
10h00 : je profite du passage de promeneurs pour leur demander de me prendre en photo avec le poisson.
17h45 : J’ai un bip sur un détecteur et puis un second bip sur une autre ligne, et même temps l’écureuil descend. Je décide de ferrer. Après long combat je découvre une carpe miroir de 12kg. J’ai les bras en compote. Je mets la carpe au sac.
19h30 : Mon père et ma mère arrivent pour me chercher. Mon père me prend en photo avec cette magnifique carpe. Il est temps maintenant de remettre la carpe dans son élément.
19h45 : je décide de remonter ma dernière canne, quand soudain le détecteur se met à hurler. Je ferre.
Mes parents assistent à leur premier départ, après 15minutes de combat, mon père épuisse la carpe. Cette carpe miroir de 7kg passe à la séance photo.
Jimmy Perrotte.